Mutuelle senior : Comment faire le bon choix ?

À partir de 55 ans, on s’approche ou on est peut-être déjà à la retraite, et on sait pertinemment que les risques liés à la santé, ainsi que le rythme de vie évoluent. Il devient donc intéressant de se tourner vers une mutuelle santé senior, qui va être bien plus adaptée à vos besoins à venir. Pour autant, il n’est pas simple de s’y retrouver tant l’offre est pléthorique, et la simple étiquette « senior » ne certifie pas une complémentaire santé efficace. Voici donc quelques conseils pour vous aider à faire votre choix.

mutuelle senior pas cher

Évaluez vos besoins médicaux

Vous arrivez à un âge où il est impératif de prendre le temps de bien étudier vos besoins médicaux. Il est également primordial d’anticiper les garanties qui pourraient être particulièrement utiles, et qui vous font peut-être défaut sur votre complémentaire santé actuelle. Vérifiez donc bien votre contrat, et pointez du doigt les garanties mal remboursées qui ont besoin d’être remplacées. Arrêtez-vous principalement sur les postes suivants :

  • Dentaire : Implants et prothèses
  • Optique : Lunettes et lentilles
  • Soins spécifiques, notamment le remboursement des audioprothèses
  • Consultation de médecins spécialisés ayant généralement des dépassements d’honoraires
  • Hospitalisation
  • Assistance à domicile
  • Traitement et soin pour les maladies chroniques
  • Prise en charge des médecines douces, notamment pour soigner l’arthrose et les rhumatismes

Il est réellement important, même si ça ne fait jamais plaisir, d’anticiper les risques de demain. Nous sommes tous différents, et c’est pourquoi il faut se poser quelques questions. Qu’elles sont vos activités, votre mode de vie, mais également penser aux pathologies héréditaires qui pourraient apparaître.

La vue, l’audition et la dentition : les incontournables

On ne va pas se mentir, avec l’âge, les problèmes de vue et d’audition sont fréquents. C’est une constante, et même si certains auront plus de difficultés que d’autres, nous serons tous touchés par ces problèmes à des degrés différents. Les frais médicaux sont généralement élevés pour les appareillages auditifs, et également pour les lunettes ou les divers traitements et chirurgies des yeux. En plus la sécurité sociale rembourse très mal ces postes. Bref, une bonne mutuelle senior doit couvrir confortablement ces risques.

Idem pour les soins dentaires dont les prothèses qui peuvent coûter jusqu’à 1 000€. Si vous avez déjà quelques problèmes à l’heure actuelle, d’audition, de dents, ou de vue, alors prévoyez vos besoins futurs qui risquent d’être encore bien plus importants. Les garanties de votre mutuelle doivent être efficaces et adaptées à vos besoins.

Vérifiez bien les garanties proposées

Il y a toujours des garanties spécifiques pour un contrat de mutuelle santé senior. Il faut donc bien vérifier celles qui vous sont le plus utiles. Si vous consommez assez souvent des médicaments par exemple, contrôler le remboursement de ces derniers. Certains contrats vont ainsi plus se porter sur certains risques que sur d’autres.

On va par exemple trouver des garanties complètes pour les forfaits hospitaliers, d’autres pour les petits appareillages (orthopédique, etc). Peut-être aurez-vous besoin d’une aide à domicile notamment si vous êtes seul, ou bien vous apprécierez des séjours en thalassothérapie et en cures thermales. Il faut donc bien analyser les différentes garanties qui s’approcheront au maximum de vos besoins et de vos attentes.

Une mutuelle efficace contre les risques les plus graves

Ce doit être l’une de vos priorités ! Vous devez être bien couvert pour les risques les plus graves qui pourraient coûter beaucoup d’argent. La garantie hospitalisation doit offrir une couverture forte avec un taux de 200 % minimum obligatoire.

Songez également à une garantie dépendance. Il est souvent préférable d’anticiper des difficultés financières qui pourraient subvenir par une perte partielle ou totale d’autonomie. Les maladies d’Alzheimer et Parkinson, pour ne citer que les plus tristement célèbres, ne doivent pas être négligées et en France plus de 5 millions de personnes ont déjà décidé de se couvrir correctement avec cette garantie. Elle consiste à bénéficier d’une allocation mensuelle à partir du jour où votre dépendance est reconnue. En moyenne, la cotisation s’élève à 522€ par mois et par personne. C’est une aide conséquente mais qui ne permet généralement pas de couvrir l’ensemble des besoins inhérents à une perte d’autonomie.

Ne faites pas confiance à votre assureur ou à sa notoriété

Certaines compagnies d’assurances sont très connues, mais cela ne veut absolument pas dire qu’elles sont efficaces pour une mutuelle senior. Le meilleur assureur sera celui qui se place parfaitement selon vos besoins, et ce ne sont pas forcément les plus grosses enseignes qui vous proposent les contrats les mieux adaptés. N’hésitez pas à comparer autant que possible un maximum d’offre, et faites jouer la concurrence en négociant les garanties et le prix de ces dernières.

Certains assureurs réclameront peut-être de remplir un questionnaire de santé. C’est une bonne idée si vous êtes particulièrement en forme à 60 ans, car le prix des cotisations peut ainsi diminuer. À l’inverse si vous avez des problèmes de santé récurrents, alors fuyez ce type de questionnaire pour éviter que votre contrat contienne une prime majorée.

La garantie soins de ville

On trouve cette garantie sur bon nombre de contrats senior. Elle va couvrir l’assuré sur de nombreuses dépenses médicales. Les soins de ville prennent en charge la grande majorité des consultations, que ce soit pour un généraliste ou pour spécialiste. Cela fonctionne aussi pour les analyses, les examens d’imagerie médicale ou bien les auxiliaires médicaux comme les kinésithérapeutes ou bien les infirmiers.

Mieux vaut payer plus cher sa mutuelle santé que payer les soins

Bien évidemment, vous avez un budget à respecter. Toutefois, il est préférable de se couvrir correctement, au moins pour les risques les plus graves, quitte à augmenter un peu le poste de dépense pour la mutuelle santé. En cherchant une mutuelle au prix le moins cher possible, nul doute que vous tomberez sur un produit presque inutile, qui au moment où vous en aurez besoin, ne répondra absolument pas à vos attentes.

Il faut essayer de trouver le bon compromis. Si vous n’avez pas de gros problème dentaire, alors n’optez pas pour une garantie importante à ce niveau-là, et concentrez-vous plutôt sur la garantie optique hospitalisation. Souscrire à un contrat de complémentaire santé seulement parce qu’il est moins cher est une erreur qui est malheureusement encore trop fréquente.

Garder sa mutuelle de groupe, bonne ou mauvaise idée ?

Au moment de partir à la retraite, vous aurez la possibilité de conserver les mêmes garanties que celles que vous possédez déjà en tant que salarié. La loi Evin vous le permet, et il faut simplement en faire la demande dans les 6 mois après la fin de votre contrat. L’assureur n’a pas le choix et doit vous proposer exactement le même contrat que celui de la mutuelle collective de votre ancienne entreprise. Souvent les garanties sont élevées et c’est donc une très bonne chose.

Cependant, l’assureur peut s’il le désire augmenter le tarif de 50 %, ce qu’il fait presque toujours. En plus, votre employeur ne payera pas les 50 % obligatoires qu’il devait verser, du coup le tarif explose. En plus il manquera quelques garanties indispensables pour un senior, donc nous vous déconseillons cette solution qui n’est pas réellement pertinente.